Zoom pédagogique
Intérêt de la simulation en pédagogie médicale

Les méthodes pédagogiques incluant la simulation se sont beaucoup développées durant ces dernières années à l’étranger. Devant des résultats très positifs qui ont été démontrés, la Haute Autorité de Santé française a écrit des recommandations concernant cette pédagogie en 2012. La simulation est en effet un outil incontournable lorsqu’il s’agit de l’apprentissage des savoir-faire en particulier dans les situations critiques (anesthésie-réanimation, médecine d’urgence).

Jamais la première fois chez le patient

Les patients ne doivent plus pouvoir être victimes de l’apprentissage des médecins et des paramédicaux. Les mannequins plus ou moins
sophistiqués dont nous disposons actuellement doivent être utilisés sous la supervision d’enseignants formés. La formation de ces enseignants passe actuellement par les diplômes universitaires. Dans les situations critiques de nombreuses publications ont montré la supériorité de l’enseignement par simulation sur l’enseignement traditionnel.

La simulation nécessite la formation de nombreux enseignants

Les formations par simulation ne peuvent s’adresser qu’à des petits groupes d’étudiants d’où la nécessité de former de nombreux enseignants.
Au CHU de Lyon une dizaine de Praticiens Hospitaliers et de Chefs de Clinique des services d’anesthésie-réanimation se sont formés pour travailler à l’Université Lyon 1 afin d’offrir un enseignement de qualité aux internes inscrits au Diplôme d’Enseignement Spécialisé
d’Anesthésie-Réanimation. Ces enseignements intégrés à la maquette de formation ont commencé début 2012 et se développent progressivement pour être étendus aux 5 années d’internat. Les résultats des enquêtes de satisfaction auprès des participants sont très encourageants. Les formateurs et les élèves de l’Ecole des Infirmiers Anesthésistes participeront dans un proche avenir à ces formations. Le CITeRA de l’Hôpital d’Instruction des Armées Desgenettes est également un partenaire actif.
Des enseignements similaires ont lieu en réanimation pédiatrique et néonatale à l’Hôpital Femme Mère Enfant du Groupement Hospitalier Est.
Enfin la formation aux gestes et soins d’urgences placée sous la responsabilité du centre d’enseignement des soins d’urgence (CESU) est dispensée aux étudiants en médecine, odontologie et pharmacie des 1er et 2ème cycles. Cet enseignement nécessite l’utilisation de mannequins relativement simples mais mobilise les enseignants de nombreuses disciplines (pour l’instant anesthésie-réanimation, réanimation médicale, médecine d’urgence, cardiologie, néonatologie et réanimation pédiatrique).

 

Les projets

Des travaux importants seront réalisés durant les 6 premiers mois de 2013 à la Médiathèque Paul Zech afin d’aménager les locaux du rez-de-chaussée en un centre de simulation équipé. Les locaux rénovés permettront d’effectuer cet enseignement dans de meilleures conditions et de l’ouvrir à l’enseignement post-universitaire. Pour ce faire, des contacts sont en cours avec l’agence de biomédecine (ABM), un assureur et des syndicats de médecins libéraux.

 

Pr J.J. LEHOT
Dr B. Bui-Xuan
Dr Th. Rimmelé
Pr D. Chassard
Hopices Civils de Lyon
Hôpital Neurologique - Pierre Wertheimer